Suivez-nous sur LinkedIn Site web AER BFC

BIO-SoN-Protect : de la canne à sucre au confort acoustique

Qui ?

Le laboratoire DRIVE développe ses recherches dans l’optimisation énergétique, les systèmes de transport intelligents ainsi que la mécanique et l’acoustique des matériaux et des structures pour l’allègement des véhicules. Ces domaines de recherche complémentaires sont au cœur d’un projet global autour des trois enjeux majeurs que sont : la réduction du poids des matériaux embarqués (afin d’optimiser les consommations d’énergie), la sécurité et le confort.

Témoignage de Stéphane Fontaine, Directeur du laboratoire DRIVE

Le laboratoire est constitué de 4 équipes de recherche qui sont toutes fortement impliquées dans de développement de nouvelles technologies pour la mobilité durable. Ces équipes travaillent :

  • à l’optimisation des itinéraires et des SmartGrid (réseau électrique intelligent),
  • au développement de motorisations optimisées (notamment à base de bio-carburants),
  • sur les matériaux composites bio-sourcés ou non en développant des solutions d’assemblages et en optimisant leur durabilité
  • sur les matériaux hautes performances pour l’amortissement des vibrations de grandes structures ou encore capable d’absorber des sons à basses fréquences.

La démarche d’éco-conception s’inscrit donc dans la logique même des travaux de recherche de notre laboratoire destiné à penser les produits de demain en termes d’allègement et d’optimisation énergétique.

Cet article fait un focus sur un développement original soutenu par la région Bourgogne-Franche-Comté et la Région Martinique. Gérémie Posdtam, doctorante au laboratoire DRIVE développe un matériau composite intelligent nommé BIO-SoN-Protect capable de protéger des agressions mécaniques mais aussi sonores. Ce matériau est fabriqué à partir d’un sous-produit de l’agriculture de la région Martinique : la bagasse ou fibre de canne à sucre.

Quoi ?

Gérémie Postdam et son équipe de recherche ont mis au point une chaine de fabrication du matériau BIO-SoN-Protect (voir photo ci-dessus). Ce dernier se présente sous la forme d’une structure épaisse dite « sandwich » dans laquelle on trouve deux peaux fortement résistantes aux contraintes mécaniques (lin/résine époxyde) qui enrobent une âme fabriquée à base de fibres courtes provenant de déchets de la production de sucre de canne (bagasse). Ces fibres courtes sont mêlées à de la résine de manière très spécifique créant un matériau cumulant plusieurs fonctions : légèreté, résistance aux charges mécaniques (protection) et isolation acoustique (insonorisation). Ce matériau est utilisable dans l’aménagement intérieur de tout type de véhicules dont les trains et avions mais également dans le bâtiment.

 

 

Bénéfices environnementaux

Ce matériau présente des avantages environnementaux majeurs, à savoir  :

L’utilisation de matières biosourcées permet de réduire la contribution à l’effet de serre, la pollution de l’air par rapport à des matériaux « conventionnels ». Par ailleurs, ils sont sans impact sur la toxicité humaine ainsi que sur l’éco-toxicité (environnement).
L’allègement des structure de l’ordre de 40 % engendre une réduction des consommations d’énergie des véhicules.
Les traitements en fin de vie sont facilités : les produits sont biodégradables et recyclables.

Plus d’infos

Département de Recherche en Ingénierie des Véhicules pour l’Environnement
49 rue Mademoiselle Bourgeois – 58027 Nevers Cedex
Tel : +33 (0)3 86 71 50 00
Email : stephane.fontaine@u-bourgogne.fr
www.isat.fr/fr/recherche-ISAT

 

Vous avez un projet un projet éco-innovant ?

Nous vous accompagnons dans votre démarche.
Une mission pilotée par :
Avec le soutien de :
Ce site web est éco-conçu

Ce site déployé sous Wordpress a été optimisé selon des principes de l’éco-conception logicielle applicables en l’état (effets visuels limités, peu d’appel à des librairies javascripts etc…) choisis parmi plus d’une centaine de bonnes pratiques de conception/développement.

Lire la suite